Concept

Un art, une science, une philosophie…

L’ostéopathie est une science qui se base sur une connaissance pointue de l’anatomie et de la physiologie humaine.

L’ostéopathie est un art, car elle est basée sur le développement de la sensibilité et du ressenti manuel pour rechercher les structures présentant une diminution de la mobilité. Ces structures sont identifiées et l’ostéopathe expérimenté peut alors faire le lien entre les symptômes présentés et les structures qui présentent des blocages. L’ostéopathie est un art par la gestuelle de ses techniques manuelles.

Les techniques utilisées sont adaptées à chaque patient. Elles s’adaptent par la gestuelle, l’amplitude, la densité du touché selon les paramètres ressentis par le praticien expérimenté. Les techniques sont douces non forcées et toujours dans le respect des tissus.

L’ostéopathie est une philosophie car elle prend l’individu dans sa globalité. Le corps physique, émotionnel et spirituel forment une unité indivisible.

Toute perturbation se produisant dans une région du corps pourra se manifester dans n’importe quelle autre région, par lien anatomique, nerveux, facial, ou énergétique.

Tout accident ou choc émotionnel provoque, dans une quelconque région du corps, un blocage, une perturbation de la physiologie qui aura une répercussion dans la totalité du corps. C’est la raison pour laquelle une ancienne entorse de cheville peut entrainer une compensation du genou, du bassin… et se répercuter jusqu’à la première cervicale créant alors un symptôme comme des céphalées.

La prévention

L’ostéopathie est non seulement une thérapie curative d’urgence mais également une thérapie préventive. En effet, mieux vaut prévenir que guérir. Des traumatismes, qu’ils soient physiques ou émotionnels peuvent dans un premier temps ne pas être symptomatiques, car la nature est bien faite et le corps par un système de compensation peut se corriger seul. Mais il suffit de faire un effort inhabituel pour réveiller ces blocages anciens et déclencher des douleurs. Il est donc utile de consulter un ostéopathe afin de prévenir, d’harmoniser son corps et ainsi préserver son capital santé.

Le corps équilibré et libre de tension tend à l’auto-régulation et à l’auto-guérison face aux processus de la maladie. Le corps humain possède les remèdes nécessaires à son auto-régulation afin de combattre la maladie et maintenir un état de santé.

Pour que la santé perdure, il faut que les structures soient libres de toute tension afin que la fonction de celles-ci puissent travailler dans les meilleures conditions. La structure gouverne la fonction c’est-à-dire que toute perte de mobilité d’une structure entraine une perte de la physiologie et donc l’apparition de symptômes.

Cultivons une médecine de santé et non une médecine de maladie. Un corps mobile et équilibré est un corps en bonne santé, n’attendons pas que les structures se bloquent et que la maladie s’installe pour réagir.

L’ostéopathie repose donc sur 3 piliers :

  • l’unité du corps,
  • l’interdépendance entre la structure et la fonction,
  • la stimulation des forces d’auto-régulation du corps.

L’ostéopathie est une science, un art, une philosophie.